Le château de Coraboeuf

 Photo extérieure du château de Coraboeuf

Construit à l'emplacement d'une ancienne "cortis" burgonde de Vème siècle, le château de Coraboeuf est le témoin de plusieurs siècles d'architecture, son histoire étant intimement liée à l'histoire de la Bourgogne et de Beaune.

L'origine des Coraboeuf remonte au haut moyen-âge, avec deux branches: Autun et Nuits St Georges.

1342 - Hugues de Coraboeuf, chanoine d'Autun, chancelier du Duc de Bourgogne et évêque de Chalon serait le premier châtelain connu.

1440 - Etienne de Salin (cousin de Guigone) Seigneur d'Ivry va défendre Beaune contre les bandes d'écorcheurs, lesquels ont menés plusieurs assauts contre Coreboeuf.

1478 - Coraboeuf (faisant partie du Duché de Bourgogne) est partiellement démoli sur ordre de Louis XI

1576 - Les batiments en ailes sont incendiés par l'armée huguenote du Duc des deux ponts. Le corps de bâtiment sera reconstruit et remanié aux XVème et XVIème siècles, puis sous Louis XVI.

1776 - Les seigneureries de Coraboeuf, d'Ivry, de la Canche et de Corcelles sous Molinot sont acquises par J.B. de Richard de Curtil, mousquetaire de la garde du Roi qui fait ériger la seigneurie d'Ivry en Marquisat. Il devient ainsi le premier marquis de Richard d'Ivry.

Au début du XXème siècle, Délie de Richard d'Ivry épouse le Baron Pierre de Lauriston-Boubers. Ils auront un fils , Gérard de Lauriston, qui est l'actuel propriétaire du Château de Coraboeuf.

Classé monument historique en 1989, les extérieurs, le parc et la salle basse du donjon sont aujourd'hui ouverts à la visite - gratuite - de Pâques à la Toussaint.

Photo de la cour intérieure de Coraboeuf